Les différents stades du cancer de l’ovaire

Les différents stades du cancer de l’ovaire

- janvier 7, 2021

Pour que l’on diagnostique un cancer, il est nécessaire d’établir son stade afin de mesurer la quantité et l’extension de la maladie, ainsi que sa localisation précise. On parle aussi d’étendue du cancer. Pour le cancer de l’ovaire, la stadification utilisée est le système FIGO qui permet également de déterminer le stade de plusieurs sortes de cancers. Les résultats des analyses des différents examens aident les spécialistes à connaître la taille de la tumeur, les zones exactes atteintes par le cancer dans l’organe et la propagation des cellules tumorales au-delà du siège initial. Cette stadification du cancer de l’ovaire est une étape obligatoire pour le choix des traitements et l’estimation du pronostic.

 

Le système de stadification FIGO

Pour stadifier le cancer de l’ovaire, on utilise le système de stadification FIGO. Pour ce type de cancers, il existe 4 stades numérotés de 1 à 4. En règle générale, ces stades sont exprimés en chiffres romains (I, II, III, et IV). Plus le stade est élevé, plus la maladie s’est étendue dans le corps. Plusieurs sous-catégories existent, exprimées de A à C. Elles servent à préciser l’envahissement des cellules tumorales.

Pour déterminer le stade du cancer de l’ovaire de façon formelle, on analyse en laboratoire d’anatomopathologie les échantillons de tissus prélevés lors de l’intervention chirurgicale des ovaires ou d’une biopsie.

Dans le cas des tumeurs malignes de l’ovaire, le système de stadification FIGO permet de déterminer le stade des tumeurs stromales ou épithéliales de l’ovaire. Il est également utilisé pour stadifier les carcinomes péritonéaux primitifs ainsi que les tumeurs dites “à la limite de la malignité”.

 

Stade I du cancer de l’ovaire

Le stade I du cancer ovarien concerne les tumeurs situées seulement dans un ovaire ou dans les deux, mais sans extension aux régions voisines.

  1. La tumeur de stade IA est située uniquement dans un seul des deux ovaires. Par ailleurs, la capsule qui entoure l’ovaire est intacte et ne s’est pas rompue.
  2. La tumeur de stade IB est située dans les deux ovaires sans extension à l’extérieur. La capsule est également intacte.
  3. Les tumeurs de stade IC comprennent les cancers situés dans un ou les deux ovaires, et il existe une rupture de la capsule. Celle-ci intervient soit avant la chirurgie, soit durant la chirurgie.

 

Stade II du cancer de l’ovaire

Les tumeurs de stade II regroupent les cancers ayant pris naissance dans un seul ovaire ou les deux, et s’étant étendu dans les organes à proximité immédiate de ceux-ci.

  1. Une tumeur classée IIA signifie qu’il existe un envahissement de l’utérus ou des trompes de Fallope, ou encore de ces deux organes.
  2. Une tumeur dite IIAB indique qu’il existe une extension à d’autres organes voisins, comme le rectum.

 

Stade III du cancer de l’ovaire

Un cancer de stade III indique que la maladie est présente dans l’un des deux ovaires, ou les deux, ou bien qu’elle s’est formée dans le péritoine. Par ailleurs, la maladie s’est étendue à des zones plus éloignées que le bassin.

  1. Lorsque la tumeur est dite IIIA, il existe une petite extension. Celle-ci concerne les ganglions lymphatiques rétropéritonéaux (situés en arrière de l’abdomen) ou le péritoine jusqu’à atteindre l’intestin, avec possibilité d’envahissement ganglionnaire lymphatique rétropéritonéal.
  2. Lorsque la tumeur est classée IIIB, celle-ci s’est étendue en grande quantité au péritoine jusqu’à l’intestin avec envahissement possible des ganglions lymphatiques rétropéritonéaux.
  3. Le stade IIIC désigne les tumeurs qui se sont propagées au péritoine à une bonne distance de celui-ci (plus de 2 cm de distance). Par ailleurs, on peut retrouver cette extension sur la capsule entourant la rate ou le foie sans envahissement de l’intérieur de ceux-ci.

 

Stade IV du cancer de l’ovaire

Le stade IV indique qu’il existe un envahissement d’autres parties du corps à distance du bassin ou de l’abdomen. On parle également de métastases à distance.

  1. Une tumeur IVA indique la présence de cellules tumorales accumulées au sein de la cavité pleurale (épanchement pleural).
  2. Une tumeur IVB révèle l’existence du cancer dans d’autres organes à distance, tels que les poumons, le foie, ou d’autres ganglions lymphatiques en dehors de la région abdominale.

 

Cancer ovarien : la récidive

Une récidive du cancer de l’ovaire, ou rechute, caractérise la réapparition du cancer après la fin des traitements réalisés pour celui-ci. Il peut s’agir d’une récidive locale lorsque la maladie réapparaît au même endroit que la première tumeur, ou d’une récidive ou métastase à distance si la maladie réapparaît dans d’autres zones et organes du corps.

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]