Les symptômes du cancer du sein

Les symptômes du cancer du sein

A un stade précoce de la maladie, il n’est pas rare qu’aucun indicateur ni symptôme n’annoncent un cancer du sein. Il faut souvent attendre l’apparition d’une masse palpable au toucher avant de consulter et de nombreux cancers du sein sont en fait décelés lors d’un examen de routine ou au moment d’une mammographie bilatérale de dépistage alors qu’aucun signe ne l’annonçait.

Les symptômes liés à un cancer du sein peuvent varier en fonction de la personne, de son âge, de son état de santé général ainsi que du type de cancer déclaré.

Pourtant les symptômes du cancer du sein sont nombreux. Sans être forcément inquiétants, ils doivent vous alerter et inciter à consulter :

Une grosseur inhabituelle dans le sein
Un écoulement de sang au niveau du mamelon
Une rétractation de la peau du sein
Un écoulement de lait en dehors d’une période d’allaitement
Une déformation du sein ou du mamelon
Une rétractation du mamelon
Un ganglion au niveau de l’aisselle
Une rougeur ou peau squameuse dans la région du mamelon ou du sein
Tout changement de la taille ou de la forme du sein
Douleur dans n’importe quelle zone du sein

Symptômes du cancer du sein chez l’homme

Bien que 1% seulement des cancers du sein touchent les hommes, les risques sont aussi importants que chez la femme et les symptômes du cancer du sein chez l’homme provoquent :

Un écoulement ou saignement du mamelon
L’apparition d’une croute au niveau du mamelon
Le syndrome du mamelon inversé, qui pointe soudainement vers l’intérieur
Le sein est enflé et douloureux
Une masse palpable à l’aisselle (creux axillaire)
L’apparition d’ulcères sur la peau du sein ou des lésions ouvertes

Tout comme chez la femme, un dépistage précoce donnera de meilleures chances de guérison au patient.

Symptômes du cancer du sein chez une patiente jeune

Avec près de 55.000 nouveaux cas en France chaque année, les tranches d’âges des patientes atteintes d’un cancer du sein sont comme suit :

1 à 2 % sont des femmes de moins de 35 ans
6 à 10% sont des femmes ayant entre 35 et 40 ans
25% sont des femmes non ménopausées (plus de 40 ans)
63 à 68 % sont des femmes ménopausées

Les symptômes ne diffèrent pas en fonction de l’âge, et 75% des cancers du sein se déclarent après 50 ans.

Symptômes du cancer du sein inflammatoire

Certains symptômes sont spécifiques au cancer du sein inflammatoire:

Un sein enflé
Une peau épaissie et capitonnée d’apparence de peau d’orange
Le sein au toucher semble chaud
La zone mammaire a une extra sensibilité au toucher
L’augmentation de la taille du sein
Une sensation diffuse de brûlure ou démangeaisons continues
L’apparition d’une masse au niveau du creux axillaire ou de la clavicule

Symptômes du cancer du sein métastatique

Les symptômes du cancer du sein métastatiques apparaissent lorsque le cancer du sein a atteint un stade métastatique et sont spécifiques en fonction de leur destination. Le plus souvent, les métastases touchent les poumons, le cerveau, les os et le foie.

Métastases pulmonaires

Douleurs thoraciques
Difficultés à respirer et souffle court
Toux sèche persistante

Métastases cérébrales

Maux de tête
Vertiges et perte d’équilibre
Vision doublée ou floutée
Elocution difficile ou convulsions

Métastases osseuses

Douleurs osseuses
Douleurs articulaires
Douleurs dorsales
Risque accru de fractures osseuses

Métastases hépatiques

Jaunissement de la peau et du blanc des yeux
Nausées et vomissements
Démangeaisons ou éruptions cutanées
Fatigue extrême

Vous devez bien entendu garder à l’esprit que tous les symptômes que nous venons de vous lister peuvent être associés à d’autres maladies qui ne sont pas des cancers. Par ailleurs, il faut aussi mentionner qu’aujourd’hui en France, la recherche a fait d’énormes avancées permettant à de très nombreuses femmes de guérir du cancer grâce au diagnostic précoce.

Publications récentes du Dr Sebban

L’effet des œstrogènes et de la progestérone sur le développement du cancer du sein

Une étude récente a été conduite sur les effets des hormones œstrogènes et progestérone dans le cancer du sein hormono-sensible. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications et font état d’avancées significatives pour la compréhension des mécanismes impliqués sur ce type de tumeurs mammaires, et des futures possibilités de traitement du cancer du sein.
Lire plus

L’échographie mammaire: préparation, déroulement et résultats

L’échographie mammaire est un examen d’imagerie qui utilise les ultrasons pour obtenir des clichés de l’intérieur de la glande mammaire. Elle est souvent pratiquée en association d’une mammographie dans le cadre du dépistage et du suivi du cancer du sein. Elle ne peut constituer le seul examen sur lequel repose le diagnostic.
Lire plus

Douleur et ganglion à la poitrine : anatomie et facteurs de risque du cancer du sein (ganglions mammaires, etc.)

Le sein est une région étendue entre la clavicule, l’aisselle et le milieu du sternum, apposé sur le muscle du grand pectoral. Bien que présents également chez l’homme, les seins font partie de l’appareil reproducteur féminin en tant qu’organes accessoires, et comportent chez la femme plus de tissu mammaire, ainsi que des glandes mammaires qui servent à la production de lait maternel.
Lire plus

Octobre Rose : Les facteurs de prédisposition au cancer du sein

La mutation des cellules déclenchant le cancer du sein provient de diverses origines, ce qui doit inciter certaines femmes à être plus vigilantes que d’autres. Les hommes sont bien moins concernés, car ils ne représentent qu’un pour cent des patients atteints du cancer du sein.
Lire plus

Alcool et cancer du sein : un risque accru ?

Afin d’améliorer la prévention du cancer du sein, une étude épidémiologique alerte sur un risque accru de développer un cancer du sein chez les patientes traitées par traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause.
Lire plus

L’intérêt de l’IRM mammaire et du TEP scanner dans le diagnostic du cancer du sein

Lorsqu’une masse suspecte a été détectée dans un sein, des examens complémentaires peuvent être prescrits afin de poser le diagnostic. C’est le cas de l’IRM mammaire et du TEP scanner qui sont parfois envisagés. Ces examens ne sont pas systématiquement proposés, mais peuvent présenter certains bénéfices dans des situations particulières.
Lire plus

Ménopause et cancer du sein : un risque accru de développer un cancer à la suite des traitements hormonaux

Afin d’améliorer la prévention du cancer du sein, une étude épidémiologique alerte sur un risque accru de développer un cancer du sein chez les patientes traitées par traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause.
Lire plus

Les performances de la mammographie 3D pour diagnostiquer le cancer de sein

La mammographie 3D ? permet d’obtenir des résultats d’une grande précision, améliorant le taux de détection de façon significative. Notamment pour les tumeurs in situ et les cancers invasifs.
Lire plus

L’intelligence artificielle : un outil capable de dépister le cancer du sein jusqu’à 5 ans à l’avance

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un outil d’intelligence artificielle (IA) capable de dépister un cancer du sein jusqu’à 5 ans avant sa formation. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Radiology mardi 7 mai 2019.
Lire plus

Autopalpation du sein : modalités et conseils

Afin de compléter les examens réalisés dans le cadre du dépistage du cancer du sein, les médecins encouragent vivement toutes les femmes à pratiquer régulièrement une autopalpation mammaire. Cet examen s’inscrit dans une démarche d’autodépistage du cancer du sein, et peut parfois permettre de découvrir des maladies du sein, comme les tumeurs cancéreuses. Le cancer du sein peut être guéri s’il est détecté rapidement. Un dépistage précoce permet une prise en charge thérapeutique moins agressive et plus conservatrice pour les patientes.
Lire plus

Les stades et types de cancer du sein

Déterminer le stade et le grade du cancer permet au médecin d’établir un pronostic et de choisir le traitement adéquat. Plus le stade et le grade sont bas, meilleur est le pronostic. La stadification permet d’évaluer l’étendue du cancer : elle s’effectue à l’aide d’examens clinique (palpation de la tumeur et des aisselles pour rechercher des ganglions anormaux) et radiologique (mammographie, échographie).
Lire plus

La biopsie mammaire – Modalité & intérêt dans le diagnostic du cancer du sein

La biopsie mammaire fait partie des examens complémentaires réalisés en cas de doute survenant lors des premiers examens de dépistage d’un cancer du sein. La biopsie mammaire est un acte médical consistant à prélever des cellules ou tissus qui seront ensuite examinés en laboratoire d’anatomopathologie afin de déceler la présence éventuelle de cellules cancéreuses.
Lire plus

Cancer du sein triple négatif : diagnostic et traitements

Les progrès en matière de diagnostic du cancer du sein permettent aujourd’hui de classifier les différentes tumeurs malignes. Les cancers du sein les plus fréquents sont hormono-dépendants (c’est-à-dire que les hormones jouent un rôle dans la prolifération des cellules cancéreuses), et permettent ainsi des traitements ciblés.
Lire plus

Mammographies bilatérales : définition, modalités et intérêt ?

Le cancer du sein touche une femme sur 8. S’il est détecté et pris en charge tôt, le cancer du sein se guérit dans près de 9 cas sur 10. D’où l’importance de se faire suivre de façon rigoureuse afin d’identifier le plus tôt possible la moindre anomalie mammaire.
Lire plus

Prévenir le risque de survenue du Cancer du Sein

Le Dr Sebban, Chirurgien gynécologique et cancérologue a conçu une infographie résumant les facteurs de risques et conseils de prévention pour adopter une bonne hygiène de vie et réduire le risque de survenue du cancer du sein     Les Facteurs de risques: 1. Alcool 17% des cancers du sein sont dus à la consommation
Lire plus

La Maladie de Paget – une forme rare de cancer du sein

La Maladie de Paget du sein La Maladie de Paget du sein consiste en une colonisation de l’épiderme du mamelon par des cellules de Paget, elle a été décrite par Sir James Paget en 1874, il s’agit d’une forme rare de cancer du sein qui représente 1 à 3% des tumeurs mammaires et moins de
Lire plus

Le cancer du sein chez l’homme

Le cancer du sein chez l’homme est rare : moins de 1% des cancers du sein survient dans la population masculine, mais avec des risques liés à cette maladie aussi importants que chez la femme. A noter que l’incidence du cancer du sein dans la population masculine tend à augmenter lentement au cours du temps.
Lire plus

Implication des modifications épigénétiques sur le cancer du sein

Épigénétique : Une lecture complémentaire de l’ADN Le génome humain nucléaire est le même dans toutes les cellules du corps humain, il est composé de 23 paires de chromosomes. Cependant, il existe environ 200 types de cellules différentes qui sont toutes issues d’un même zygote lors de la fécondation. Cette différenciation cellulaire s’explique par une expression
Lire plus

L’oncogénétique dans la prise en charge du cancer du sein

Selon les études, 5 à 10% des cancers du sein diagnostiqués sont liés à une altération génétique (rapport Inca). Cette altération génétique est appelée mutation. Elle a pour conséquence une diminution ou une surexpression du produit d’un des gènes impliqués dans le cycle cellulaire.
Lire plus

Protocole de diagnostic du cancer du sein

Le cancer le plus fréquent chez les femmes est celui du sein. En France, plus de 50 000 nouveaux cas sont diagnostiqués par an dont 75% après 50 ans. Le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes avec près de 12 000 décès par an.
Lire plus

Le dépistage du cancer du sein

Depuis une quinzaine d’années, les campagnes de dépistages organisés ont permis de diminuer la mortalité du cancer du sein.

La détection doit se faire le plus rapidement possible afin que le diagnostic soit posé dès l’apparition des premiers symptômes. Le dépistage précoce permet de sauver de nombreuses vies

Depuis 1994, chaque année, au mois d’octobre, une campagne nationale « Octobre Rose » informe sur les protocoles de dépistage précoce pour lutter contre la propagation du cancer du sein. Symbolisé par un ruban rose cet évènement annuel est l’occasion de congrès et échanges pour sensibiliser les femmes aux mammographies de dépistage.

La mammographie de dépistage, permet de dépister les anomalies qui ne sont encore ni apparentes ni palpables. Cet examen permet également de découvrir des lésions précancéreuses.

Le diagnostic final d’un cancer du sein passera par une biopsie qui reste l’examen de référence pour poser avec certitude le diagnostic.

Cancer du sein héréditaire : les symptômes

5 à 10% des cancers du sein sont héréditaires, on parle alors de facteurs génétiques ou de prédispositions génétiques. Les gènes BCRA1 (BReast CAncer 1 – Comprendre « Gène 1 du cancer du sein ») et BRCA2 sont des gènes ayant mutés et favorisant l’apparition d’un cancer du sein.