le suivi après un cancer du sein

Il est fortement conseillé d’effectuer régulièrement des visites de contrôle ce qui passe notamment par une mammographie annuelle à vie puisqu’une femme ayant eu un cancer présente des risques de récidives avérées.
Un suivi psychologique est vivement conseillé. En effet, un cancer reste une épreuve douloureuse et même si on a la chance d’être bien entouré, les risques de développer une angoisse de récidive accompagnée d’un phénomène de deuil anticipé, une dépression ou encore une anxiété pathologique sont grands.

Docteur Sebban, Co-Fondateur L’Institut Rafaël – Maison de l’Après Cancer

Institut Rafaël bureaux

Publications récentes du Dr Sebban

Surveillance après traitement du cancer du sein: ni trop, ni trop peu

La surveillance du cancer du sein traité est le motif de consultation le plus fréquent en oncologie. L’explication? Plus de 40.000 femmes sont atteintes d’un cancer du sein tous les ans et ce chiffre ne fait qu’augmenter.
Lire plus

La vie après un cancer du sein

Les protocoles de diagnostic et de soin du cancer du sein ont permis d’aboutir à une baisse de son taux de mortalité et à une amélioration des taux de survie à 10 ans voisine de 75%. Dans le but de prévenir d’éventuelles rechutes et d’en détecter les signes au plus tôt, des procédures de suivis
Lire plus

La sexualité après un cancer du cancer du sein

Troubles de la sexualité après un cancer du sein :  Un problème fréquent et sous-diagnostiqué Des progrès considérables concernant la précocité du diagnostic, les techniques chirurgicales conservatrices et reconstructrices ainsi que les traitements médicamenteux ont permis d’améliorer significativement l’espérance de vie ainsi que la qualité de vie des femmes après un cancer du sein ces dernières
Lire plus

Cancers du sein : Les risques de rechute à 20ans

Une étude de grande ampleur (63 000 patientes, 15 ans de suivis) parue en Novembre 2017 dans le New England Journal of Medicine fait état d’un fort taux de récidive à long terme, allant de 10 à 41%, des cancers hormono-dépendants, au-delà des 5 années recommandées de traitement par Tamoxifène.
Lire plus