PRÉVENTION DU CANCER DU SEIN

PRÉVENTION DU CANCER DU SEIN

- juillet 4, 2018
PRÉVENTION DU CANCER DU SEIN
5 (100%) 3 votes

Le cancer du sein en quelques chiffres :

Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer dans le monde.

Il s’agit du cancer le plus fréquent chez la femme en France devant le cancer du côlon et le cancer du poumon.

En 2015, 54000 nouveaux cas de cancers du sein ont été diagnostiqués.

Près de 80% des cancers du sein touchent des femmes de plus de 50 ans.

 

Quels sont les facteurs de risque du cancer du sein ? Comment prévenir l’apparition de la maladie ?

Le cancer du sein est une maladie multifactorielle.

Certains de ces facteurs sont dits non modifiables tels que :

 

Cependant, il existe un certain nombre de facteurs de risques modifiables tels que :

  • La consommation de tabac ;
  • La consommation d’alcool ;
  • Le surpoids ;
  • Le manque d’activité physique ;
  • La prise de certains traitements hormonaux de la ménopause.

 

Différents niveaux de risques ont été décrits :

  • Moyen: correspond à toutes les femmes entre 50 et 74 ans, ne présentant aucune histoire personnelle ou familiale de cancer du sein ni symptôme évocateur (voir plus bas). 
  • Élevé: correspond aux femmes ayant des antécédents de cancer du sein, de l’utérus et/ou de l’endomètre (corps de l’utérus) ou certaines affections du sein (hyperplasie atypique ou affection proliférative bénigne). Ce niveau de risque concerne également les femmes ayant été exposées à une irradiation (radiothérapie) thoracique à haute dose avant l’âge de 30 ans.
  • Très élevé: concerne les femmes présentant une mutation associée à un risque accru de cancer du sein (ex : BRCA) ou des antécédents familiaux de ces mutations.

 

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Diagnostiqué à un stade précoce, il est le plus souvent possible d’en guérir. Il est donc important d’une part de suivre les recommandations de dépistage (voir plus bas) et d’autre part de connaître les signes alarmants nécessitant des explorations comme une masse mammaire qui  doit systématiquement faire consulter un médecin. Ainsi, l’autopalpation régulière des seins est fortement recommandée, et ce dès 25 ans.

 

Le dépistage du cancer du sein :

Un dépistage systématique est recommandé par la Haute Autorité de Santé (HAS). Celui-ci concerne toutes les femmes de 50 à 74 ans et consiste en une mammographie tous les 2 ans qui sera plus ou moins complétée par une échographie.

En cas de risque élevé, un calendrier de dépistage spécifique et personnalisé sera décidé en accord avec la patiente et le médecin.

En cas de risque très élevé : une consultation d’oncogénétique sera nécessaire, lors de laquelle une enquête familiale sera réalisée. En cas de risque avéré, une surveillance clinique dès 20 ans et radiologique dès 30 ans sera réalisée.

 

Enfin, un examen clinique des seins (palpation) une fois par an est recommandé à toutes les femmes à partir de 25 ans, quel que soit leur niveau de risque. Celui-ci peut être réalisé par le médecin généraliste, le gynécologue ou une sage-femme.

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]