Cancer du sein : soulager les effets secondaires de la radiothérapie

Cancer du sein : soulager les effets secondaires de la radiothérapie

- octobre 31, 2020
3.4/5 - (18 votes)

La radiothérapie est une arme thérapeutique qui fait partie du protocole de traitement traditionnel en cas de cancer du sein, souvent en association avec une chimiothérapie et une chirurgie mammaire. Bien que sa grande efficacité en fasse un traitement de choix, la radiothérapie comporte également certains inconvénients, notamment des effets secondaires lourds, parfois durables.

Il existe cependant des solutions pour atténuer l’inconfort occasionné par ce traitement, afin de conserver une bonne qualité de vie durant et après les soins.

 

Importance du dépistage du cancer du sein

Prevention cancer du seinUne femme sur 8 risque d’être touchée par un cancer du sein au cours de sa vie. Chaque année, le cancer du sein touche près de 60,000 personnes supplémentaires et reste le cancer féminin le plus répandu.

Si le cancer du sein survient plutôt chez les patientes âgées de plus de 50 ans, il est important de rappeler l’importance du dépistage précoce afin de sauver le plus de vies possible. Même sans symptôme de cancer du sein, le dépistage systématique organisé en France permet aux femmes âgées de 50 à 74 ans de bénéficier d’une mammographie/échographie tous les deux ans.

 

Ces dispositions, ainsi que l’avancée des techniques de traitement et d’imagerie médicale, permettent aujourd’hui d’observer une incidence stabilisée, ce qui n’empêche pas de poursuivre les efforts en chemin vers la guérison des patientes

 

Radiothérapie et cancer du sein

La radiothérapie est un traitement couramment pratiqué pour éliminer les cellules cancéreuses responsables de tous types de cancers. Ce traitement consiste à irradier la zone du corps où se situe la tumeur cancéreuse à l’aide de radiations ionisantes endommageant l’ADN des cellules ciblées, ce qui les empêche de se répliquer.

Plusieurs intentions peuvent motiver la prescription des séances de radiothérapie : limiter le risque de récidive du cancer du sein après une mastectomie, réduire le volume de la tumeur avant une chirurgie mammaire, traiter une récidive de la tumeur du sein qui réapparaît sur le site de mastectomie, contrôler les symptômes et douleurs liés à un cancer de stade avancé, etc.

Ce traitement n’est pas obligatoire dans le cadre du cancer du sein et dépend de multiples facteurs. Votre médecin, en concertation avec une équipe pluridisciplinaire, juge des bénéfices et risques de chaque traitement pour ses patientes.

Le centre de radiothérapie Henri Hartmann propose un article dédié aux effets secondaire de la radiothérapie pour le traitement d’un cancer du sein.

La radiothérapie peut également intervenir en amont d’une chirurgie pour réduire la taille de la tumeur et faciliter son exérèse, ou à titre de traitement principal lorsqu’une opération chirurgie n’est pas envisageable.

La radiothérapie externe est proposée post mastectomie dans le cas où le le cas si le cancer a envahi les ganglions lymphatiques, si la tumeur mesure plus de 5 cm, ou si elle s’est propagée aux muscles ou à la peau de la paroi thoracique. (source  : https://www.elsan.care/fr/centre-cancerologie-dentellieres/nos-actualites/la-radiotherapie-dans-le-traitement-du-cancer-du )

 

Effets secondaires de la radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

Les irradiations administrées lors d’une radiothérapie sont hautement toxiques, tant pour les cellules cancéreuses que pour les cellules saines. Bien que la médecine oncologique progresse toujours vers des traitements plus ciblés, se focalisant davantage sur les cellules cancéreuses et touchant de moins en moins les cellules saines, la détérioration de certains tissus sains demeure, à l’heure actuelle, inévitable.

C’est essentiellement l’altération de ces tissus sains qui cause des effets secondaires – parfois lourds, et peut engendrer des séquelles sur le long terme.

La sévérité de ces effets indésirables varie en fonction de la dose de radiations administrée, de la quantité de tissus sains irradiés, du rôle des cellules détruites dans le fonctionnement de l’organisme, mais aussi du profil de la patiente, chacune réagissant différemment à la radiothérapie.

 

Effets secondaires généraux de la radiothérapie

La fatigue généralisée est un effet secondaire fréquent de la radiothérapie, quelle que soit la zone traitée. Elle survient en réponse à la destruction des cellules de l’organisme, le corps ayant de fait besoin d’utiliser davantage d’énergie pour se régénérer.

La peau, à travers laquelle passent les radiations, est également le premier tissu détérioré, bien que toutes les patientes ne présentent pas systématiquement d’effets secondaires cutanés. Elle peut devenir rouge, sèche, irritée, et occasionner des douleurs, gênes ou démangeaisons. Elle tend aussi à changer de couleur, prenant une teinte plus foncée qui peut perdurer à vie.

Une perte d’appétit, des douleurs et sécheresses buccales, une difficulté à déglutir, des nausées et vomissements sont aussi des effets secondaires communs de la radiothérapie.

Quand la radiothérapie est associée à une chimiothérapie, on observe fréquemment une diminution du nombre de cellules sanguines dans le système circulatoire, qui accentue la fatigue et peut engendrer un essoufflement et des troubles de la coagulation.

À noter que les effets secondaires de la radiothérapie peuvent se manifester durant le traitement ou en différé, parfois des mois après la fin de ce dernier.

Effets secondaires de l’irradiation du sein

Dans le cadre du traitement du cancer du sein, des désordres esthétiques surviennent fréquemment. L’aspect du sein, dans sa forme, sa densité et sa taille, est souvent altéré, tout comme celui de la peau à travers laquelle doivent passer les radiations ionisantes.

Des atteintes fonctionnelles peuvent aussi apparaître, et il est rarement possible d’allaiter après une radiothérapie du sein.

Par ailleurs, la radiothérapie administrée pour traiter le cancer du sein est dirigée vers le thorax et, bien que cela soit de plus en plus rare grâce à l’évolution des traitements, de nombreux organes situés dans cette zone peuvent être détériorés.

En plus de troubles fonctionnels, la formation de tissus cicatriciels dans les poumons, le sein ou au niveau de l’épaule peut engendrer des gènes ou des douleurs perdurant sur le long terme.

 

Soulager les effets secondaires de la radiothérapie

Infirmière conseillère en image mini

Les principaux effets secondaires de la radiothérapie se font ressentir au niveau de la peau, qui est en première ligne pour recevoir les radiations.  Il est important de ne rien mettre sur sa peau en amont de la séance de radiothérapie. En revanche, il est conseillé d’appliquer une lotion hydratante douce après la séance pour réhydrater et apaiser la peau.

Pour ne pas endommager davantage votre peau, il est également conseillé de bannir tous les cosmétiques agressifs (déodorants, parfums, etc.) le temps de votre traitement et d’opter pour un savon doux.

De même, il est recommandé d’éviter les baignades dans l’eau chlorée des piscines, l’exposition au soleil, le port de vêtements rêches ou irritants, ainsi que les douches trop chaudes.

Par ailleurs, il est important de se préserver au mieux au cours d’une radiothérapie pour limiter la fatigue souvent associée à ce traitement. Le repos et, autant que possible, la relaxation sont de rigueur pour aider le corps à récupérer plus rapidement.

En cas de nausées, vomissements, perte d’appétit, douleurs ou gènes (quelle que soit leur localisation), il est important de consulter votre équipe médicale qui vous proposera une prise en charge adaptée.

La médecine permet aujourd’hui de contrôler efficacement la plupart des effets secondaires de la radiothérapie, et il est essentiel de ne pas négliger les symptômes, même légers, survenant au cours ou à la suite d’un traitement contre le cancer.

De nombreuses patientes peuvent être rebutées par l’idée de prendre davantage de médicaments pour contrôler les effets secondaires dus au traitement de leur cancer du sein, ou peuvent songer que ces effets secondaires ne sont pas suffisamment importants pour nécessiter une consultation.

En réalité, la prise en charge des troubles consécutifs à une radiothérapie, quelle que soit leur intensité, fait partie intégrante du traitement contre le cancer du sein et ne doit pas être négligée.

Par ailleurs, le traitement des effets secondaires dus aux irradiations n’est pas toujours médicamenteux, et il existe un vaste éventail de soins de supports pris en charge par l’Assurance Maladie pouvant être proposés aux patientes pour les aider à conserver une bonne qualité de vie sans alourdir leur traitement.

Par ailleurs, malgré une prise en charge par l’assurance maladie de la majeure partie des traitements liés au cancer du sein, certains frais peuvent rester à charge du patient. Vous pourriez avoir besoin de souscrire une mutuelle santé. En choisissant cette option, votre complémentaire santé pourra prendre en charge des dépenses diverses telles que les frais journaliers hospitaliers, la chambre individuelle du patient ainsi que les dépassements d’honoraires.

 

Radiothérapie du sein : les effets secondaires à l’étude

Une étude réalisée par un groupe de chercheurs britanniques a tenté de réévaluer les effets à distance d’une radiothérapie effectuée dans le cadre de la prise en charge du cancer du sein. L’étude a souhaité mettre en évidence les réels bénéfices et risques d’un tel traitement réalisé à la suite d’une chirurgie d’ablation du sein.

Afin de mesurer ces effets secondaires, les essais ont porté sur la qualité de vie des patientes atteintes de cancer du sein et traitées par radiothérapie post-mastectomie. Deux groupes de patientes âgées de plus de 18 ans et porteuses d’un cancer du sein ont été opposés. Un de deux groupes de femmes avait subi une mastectomie +/- curage axillaire (si les ganglions étaient revenus positifs) suivi d’une radiothérapie mammaire. Le second groupe, quant à lui, comprenait des femmes n’ayant pas été traitées par radiothérapie post-mastectomie.

Pour comprendre l’impact des effets secondaires des rayons chez toutes ces femmes, les scientifiques ont pris le temps d’étudier plusieurs critères : la fatigue, la forme physique, l’état général, l’état de la paroi thoracique, de l’épaule et du bras, l’état psychologique des patientes (anxiété, dépression, l’image corporelle…) et la qualité de vie générale des participantes. Ils ont également tenté de déterminer quelles patientes présentaient les chances de survie à 10 ans les plus élevées.

 

Impact de la radiothérapie post-mastectomie

Les résultats sont surprenants puisqu’ils indiquent que deux ans après les traitements du cancer du sein, aucune différence notable n’est observée au niveau de la qualité de vie générale, de l’état général et physique, et de l’état psychologique. Il en est de même pour les effets secondaires au niveau du bras ou de l’épaule.

La seule différence notable réside en des effets secondaires plus marqués au niveau de la paroi thoracique chez les patientes ayant subi une radiothérapie mammaire. Mais ces effets sont toutefois en voie d’amélioration après un ou deux ans, comme cela a été constaté dans les deux groupes de patientes.

 

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]