Les traitements du cancer du col de l’utérus de stade 2

Les traitements du cancer du col de l’utérus de stade 2

- juin 25, 2023
5/5 - (2 votes)

Face à un  cancer du col de l’utérus de stade 2, plusieurs options thérapeutiques sont possibles. Le plan de traitement est adapté à chaque patiente en fonction de nombreux critères, comme les caractéristiques de la tumeur, l’état de santé général de la personne touchée, son âge ou encore ses antécédents. Les différents traitement d’un cancer du col de l’utérus sont discutés au cours d’une réunion de concertation pluridisciplinaire avec l’ensemble des spécialistes du cancer, comme l’oncologue, le chirurgien gynécologue le radiothérapeute, l’anatomopathologiste, etc. Ils peuvent inclure de la chimiothérapie, de la radiothérapie externe, de la chirurgie, ou des essais cliniques.

 

Qu’est-ce qu’un cancer du col de l’utérus de stade 2 ?

Un cancer du col de l’utérus de stade 2 désigne une pathologie de stade précoce ou localement avancé selon ses caractéristiques retrouvées en analyses d’anatomopathologie. Le stade 2A est précoce, alors que le stade 2B est localement avancé. L’identification du stade du cancer est primordial pour connaître la localisation exacte de la tumeur et son degré de propagation et choisir le plan de traitement le plus adapté.

 

Cancer du col de l’utérus de stade 2A

Au stade 2A, la tumeur du col de l’utérus s’est propagée au-delà du col utérin et de l’utérus, sans pour autant avoir envahi la partie inférieure du vagin ou les parois du bassin. Les paramètres (tissus voisins de l’utérus et du col de l’utérus) ne sont pas touchés.

 

Au stade 2A1, la tumeur fait moins de 4 cm (côté le plus large).

Au stade 2A2, le côté le plus large de la tumeur mesure plus de 4 cm.

 

Cancer du col d’e l’utérus de stade 2B

Le stade 2B désigne une maladie qui s’est propagée en dehors du col utérin et de l’utérus pour envahir les tissus voisins, mais sans extension à la partie inférieure du vagin ou aux parois du bassin.

 

Chirurgie du cancer du col de l’utérus de stade 2

traitement chirurgie cancer col de luterus de stade 2

 

La chirurgie est généralement le premier traitement du cancer de l’utérus de stade 2. Le type d’opération dépend de nombreux critères, incluant l’âge de la patiente, le stade de la pathologie, et le désir ultérieur de grossesse.

 

L’hystérectomie radicale est l’intervention chirurgicale qui consiste à retirer l’utérus, les ganglions lymphatiques du bassin et les ganglions de la zone arrière de l’abdomen. Elle est l’option de référence pour traiter les patientes atteintes d’une tumeur du col de l’utérus de stade 2A qui ne sont plus en âge de procréer ou celles qui ne souhaitent pas avoir d’enfants ultérieurement.

 

Un curage ganglionnaire complète l’hystérectomie lorsque le cancer du col de l’utérus est de stade 2 B.

 

Après la chirurgie, une radiothérapie ou une chimioradiothérapie est souvent administrée.

 

Chimiothérapie + radiothérapie (chimioradiothérapie)

L’association de chimiothérapie et de radiothérapie est l’un des traitements de référence du cancer du col de l’utérus de stade 2. Elles sont administrées en même temps pour potentialiser les effets de la radiothérapie. Généralement, la période pendant laquelle se déroule la chimioradiothérapie fait suite à l’intervention chirurgicale.

 

Les médicaments de chimiothérapie les plus fréquents face à ce type de tumeurs sont le cisplatine et le 5-fluorouracil (5-FU). Le cisplatine peut être proposé seul. Il est délivré une fois par semaine pendant la radiothérapie. On peut aussi proposer d’associer le cisplatine au 5-FU. Dans ces conditions, les cures sont réalisées pendant 4 semaines au cours de l’irradiation.

 

Radiothérapie externe et curiethérapie

 

Medecin empathie patient cancer du col de luterus de stade 2

 

Pour traiter le cancer du col de l’utérus, on utilise le plus souvent la radiothérapie externe.

La radiothérapie permet de détruire les cellules tumorales dans le corps, notamment celles qui peuvent rester après une chirurgie afin de diminuer le risque de récidive du cancer (on parle alors de traitement adjuvant). Elle est proposée lorsque l’on retrouve des cellules cancéreuses sur les marges de tissu prélevées durant le geste opératoire, dans les ganglions lymphatiques, ou dans les vaisseaux sanguins ou lymphatiques prélevés.

 

Elle peut aussi être délivrée dans le cadre d’un traitement palliatif pour soulager les symptômes du col de l’utérus avancé.

 

On peut également recourir à la radiothérapie en tant que traitement principal du cancer du col de l’utérus lorsque la chirurgie n’est pas possible ou non souhaitée par la patiente.

 

La radiothérapie externe est administrée 5 fois par semaine pendant 6 à 7 semaines, du lundi au vendredi.

 

Généralement, la radiothérapie externe est privilégiée, mais le recours à la curiethérapie (radiothérapie interne) est parfois proposé après celle-ci. Elle se déroule alors après la radiothérapie externe seule, ou après la chimioradiothérapie. Le nombre de séances est bien inférieur à la radiothérapie externe et dépend de l’indication initiale.

 

Essais cliniques

Les patientes touchées par un cancer du col de l’utérus de stade 2 peuvent bénéficier d’un essai clinique en fonction des essais en cours en France. Ils permettent de trouver de nouveaux moyens de prévention, de dépistage et de traitement de la maladie. Votre médecin peut vous proposer de participer à l’un de ces essais cliniques s’ils correspondent à votre maladie.

 

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]