traitement du Cancer du sein à tumeurs multiples

traitement du Cancer du sein à tumeurs multiples

- avril 2, 2020

La conservation du sein serait une possibilité envisageable pour un peu plus de 90 % des patientes présentant un cancer du sein à tumeurs multiples ou multifocale.

C’est du moins ce que semble démontrer une étude parue dans The Annals of Surgical Oncology réalisée au Centre médical de Dartmouth-Hitchcock (UK). Ces résultats offrent des alternatives au traitement de référence actuellement en vigueur qui consiste à réaliser une mastectomie totale (ablation totale du sein).

 

Cancer du sein à tumeurs multiples : les recommandations actuelles

Avec les progrès réalisés ces 30 dernières années dans le dépistage et le traitement du cancer du sein, on estime aujourd’hui que 80 % des chirurgies réalisées pour un cancer du sein sont conservatrices, contre 20 % de mastectomies totales.

La prise en charge est de plus en plus rapide du fait d’un dépistage de plus en plus précoce, ce qui permet de traiter des tumeurs mammaires à un stade relativement précoce voire infra clinique (c’est-à-dire que la patiente porteuse d’une tumeur du sein ne peut la sentir du fait de sa très petite taille). Le dépistage organisé à partir de 50 ans y contribue largement.

Lors du dépistage, et avant tout geste chirurgical, le chirurgien oncologue doit s’assurer qu’il n’existe pas d’autres foyers tumoraux dans le sein avant de décider de la technique chirurgicale à adopter. Pour cela, une IRM mammaire est généralement recommandée.

Or, aujourd’hui, lorsqu’on découvre l’existence d’une tumeur multifocale, notamment dans des quadrants différents (présence de plusieurs foyers de cellules cancéreuses dans différentes parties du sein), l’option la plus fréquemment retenue est la mastectomie totale. Le seul cas où il existe une possibilité de chirurgie conservatrice est si les tumeurs sont situées dans le même quadrant.

Les autres traitements du cancer du sein (radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie) permettent aujourd’hui d’assurer un bon contrôle de la maladie au niveau local chez les femmes qui subissent un geste chirurgical conservateur. Par ailleurs, les progrès des techniques d’imagerie médicale permettent de déceler de façon plus efficace les récidives, ce qui augmente les possibilités en termes d’options thérapeutiques.

 

Tumeurs multiples : une chirurgie conservatrice possible

cancer du sein Mastectomie mastectomie L’étude a été conduite sur différents sites. Les données de 198 patientes ont été étudiées. L’enjeu a été de comparer les résultats de femmes porteuses d’un cancer du sein à tumeurs multiples et qui ont bénéficié d’une chirurgie conservatrice du sein (92,9 % des patientes soit 184 femmes, dont 134 en une seule intervention) avec les résultats de femmes qui ont subi une mastectomie.

L’évaluation a concerné des patientes qui présentaient 2 ou 3 tumeurs malignes dans le même sein de façon à s’assurer de la faisabilité et des éventuelles répercussions d’une chirurgie conservatrice. Pour cet essai, ont été analysés le taux de conversion chirurgicale en mastectomie ou en seconde chirurgie pour obtenir des marges positives (nécessité de ré opérer pour retirer une bande de tissu non sain autour du site tumoral initial), et le taux de récidive locale à 5 ans.

Les auteurs concluent que dans la majorité des cas (pour 184 patientes), la chirurgie conservatrice du sein est tout à fait envisageable et représente un bénéfice pour les patientes. Par ailleurs chez la plupart de ces femmes, il n’a pas été nécessaire d’avoir recours à une chirurgie secondaire puisque les marges étaient saines après la première intervention chirurgicale.

Le taux de récidive locale à 5 ans est encore à l’étude, ainsi que les moyens d’améliorer l’aspect esthétique du sein. La pertinence de la radiothérapie chez ce groupe de femmes est aussi à évaluer.

Les études précédemment réalisées faisaient toutes état d’un pourcentage bien moins encourageant, puisque les possibilités de chirurgie conservatrice atteignent un taux oscillant entre 23 et 40 %.

Cet essai ainsi que les prochains paramètres prévus à l’étude vont permettre d’envisager d’autres possibilités thérapeutiques que la mastectomie totale pour ces patientes touchées par un cancer du sein à tumeurs multiples ou multifocales. Les progrès réalisés en parallèle au niveau des techniques d’imagerie médicale et des thérapies ciblées promettent de renforcer l’hypothèse d’un traitement chirurgical bien plus conservateur pour toutes ces femmes.

 

Source :

Annals of Surgical Oncology 09 July 2018 The Feasibility of Breast-Conserving Surgery for Multiple Ipsilateral Breast Cancer: An Initial Report from ACOSOG Z11102 (Alliance) Trial (Visuel Mark Washburn)

https://link.springer.com/article/10.1245%2Fs10434-018-6583-6

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]