Traitement du cancer du sein : les effets secondaires de la radiothérapie moins nocifs que prévu ?

Traitement du cancer du sein : les effets secondaires de la radiothérapie moins nocifs que prévu ?

- juin 15, 2020

La radiothérapie post-mastectomie, dans le cadre du traitement du cancer du sein, aurait moins d’effets négatifs que ce que l’on croyait. Une étude révèle en effet que la radiothérapie du sein n’a pas d’incidence bien significative sur les suites opératoires d’une chirurgie par mastectomie. Ces résultats, constatés chez des patientes à deux ans des traitements du cancer du sein, ont été publiés dans la revue The Lancet.

 

Radiothérapie du sein : les effets secondaires à l’étude

Une étude réalisée par un groupe de chercheurs britanniques a tenté de réévaluer les effets à distance d’une radiothérapie effectuée dans le cadre de la prise en charge du cancer du sein. L’étude a souhaité mettre en évidence les réels bénéfices et risques d’un tel traitement réalisé à la suite d’une chirurgie d’ablation du sein.

Afin de mesurer ces effets secondaires, les essais ont porté sur la qualité de vie des patientes atteintes de cancer du sein et traitées par radiothérapie post-mastectomie. Deux groupes de patientes âgées de plus de 18 ans et porteuses d’un cancer du sein ont été opposés. Un de deux groupes de femmes avait subi une mastectomie +/- curage axillaire (si les ganglions étaient revenus positifs) suivi d’une radiothérapie mammaire. Le second groupe, quant à lui, comprenait des femmes n’ayant pas été traitées par radiothérapie post-mastectomie.

Pour comprendre l’impact des effets secondaires des rayons chez toutes ces femmes, les scientifiques ont pris le temps d’étudier plusieurs critères : la fatigue, la forme physique, l’état général, l’état de la paroi thoracique, de l’épaule et du bras, l’état psychologique des patientes (anxiété, dépression, l’image corporelle…) et la qualité de vie générale des participantes. Ils ont également tenté de déterminer quelles patientes présentaient les chances de survie à 10 ans les plus élevées.

 

Impact de la radiothérapie post-mastectomie

Les résultats sont surprenants puisqu’ils indiquent que deux ans après les traitements du cancer du sein, aucune différence notable n’est observée au niveau de la qualité de vie générale, de l’état général et physique, et de l’état psychologique. Il en est de même pour les effets secondaires au niveau du bras ou de l’épaule.

La seule différence notable réside en des effets secondaires plus marqués au niveau de la paroi thoracique chez les patientes ayant subi une radiothérapie mammaire. Mais ces effets sont toutefois en voie d’amélioration après un ou deux ans, comme cela a été constaté dans les deux groupes de patientes.

 

Radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

La radiothérapie est un des traitements proposés dans le cadre de la prise en charge du cancer du sein. Le principe consiste à administrer aux patientes des rayons à haute énergie afin de détruire les cellules cancéreuses. Les radiations sont émises par un appareil à travers la peau et jusqu’à la tumeur de façon très ciblée.

Plusieurs intentions peuvent motiver la prescription des séances de radiothérapie : limiter le risque de récidive du cancer du sein après une mastectomie, réduire le volume de la tumeur avant une chirurgie mammaire, traiter une récidive de la tumeur du sein qui réapparaît sur le site de mastectomie, contrôler les symptômes et douleurs liés à un cancer de stade avancé, etc.

Ce traitement n’est pas obligatoire dans le cadre du cancer du sein et dépend de multiples facteurs. Votre médecin, en concertation avec une équipe pluridisciplinaire, juge des bénéfices et risques de chaque traitement pour ses patientes.

 

Importance du dépistage du cancer du sein

Prevention cancer du seinUne femme sur 8 risque d’être touchée par un cancer du sein au cours de sa vie. Chaque année, le cancer du sein touche près de 60,000 personnes supplémentaires et reste le cancer féminin le plus répandu.

Si le cancer du sein survient plutôt chez les patientes âgées de plus de 50 ans, il est important de rappeler l’importance du dépistage précoce afin de sauver le plus de vies possible. Le dépistage systématique organisé en France permet aux femmes âgées de 50 à 74 ans de bénéficier d’une mammographie/échographie tous les deux ans.

 

Ces dispositions, ainsi que l’avancée des techniques de traitement et d’imagerie médicale, permettent aujourd’hui d’observer une incidence stabilisée, ce qui n’empêche pas de poursuivre les efforts en chemin vers la guérison des patientes

 

Sources :

The Lancet—Quality of life after postmastectomy radiotherapy in patients with intermediate-risk breast cancer (SUPREMO): 2-year follow-up results of a randomised controlled trial:

https://www.thelancet.com/journals/lanonc/article/PIIS1470-2045 (18)30515-1/fulltext

 

Santé Publique France : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/cancers/cancer-du-sein/la-maladie/#tabs

 

Le dépistage organisé en France : https://www.cancerdusein.org/le-depistage/le-depistage-organise-en-france

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]