Cancer de l’endomètre stade 1 : privilégier la voie cœlioscopique

Cancer de l’endomètre stade 1 : privilégier la voie cœlioscopique

- décembre 25, 2017
Cancer de l’endomètre stade 1 : privilégier la voie cœlioscopique
5 (100%) 1 vote

Le cancer de l’endomètre, d’origine glandulaire dans la très grande majorité des cas, représente le quatrième cancer le plus fréquent chez la femme (4 600 cas/an en France). C’est le cancer le plus fréquent du pelvis.
Il survient généralement en postménopause, après 65 ans dans plus de 50 % des cas. Son incidence est en augmentation, il est en général diagnostiqué à un stade précoce et son pronostic est alors bon. Les récidives ne sont cependant pas rares (environ 15 %), même en cas de traitement adéquat, d’autant plus qu’il existe des facteurs de mauvais pronostic (encadré 1). La mise au point d’aujourd’hui se limite au traitement chirurgical, et uniquement dans les formes précoces.


Publié par Dr. Sebban