Cancer de l’utérus stade 3 : symptômes, diagnostic, traitements et espérance de vie

Cancer de l’utérus stade 3 : symptômes, diagnostic, traitements et espérance de vie

- novembre 14, 2023
5/5 - (1 vote)

Le cancer de l’utérus, aussi connu sous le nom de cancer de l’endomètre, désigne les tumeurs malignes qui prennent naissance dans le corps de l’organe, et non le col. Il s’agit du type de cancer le plus courant des organes reproducteurs féminins. Un cancer de l’endomètre de stade 3 décrit des tumeurs malignes qui ont commencé à se propager en dehors de son siège initial pour envahir d’autres structures.

 

Qu’est-ce qu’un cancer de l’utérus de stade 3 ?

cancer uterus stade 3

 

Le cancer de l’utérus de stade 3 se développe donc dans le corps de l’organe. Il affecte plutôt les femmes après la cinquantaine, notamment dans la tranche d’âge de 60 à 70 ans. Cette pathologie est plutôt rare avant 50 ans, et exceptionnelle avant l’âge de 40 ans.

 

Le cancer de l’endomètre peut être classé en différents stades allant de 1 à 4 selon la classification FIGO, qui prend en considération la taille tumorale, sa localisation exacte, et son extension aux ganglions lymphatiques, aux structures et tissus voisins de l’utérus, et à d’autres parties du corps plus à distance (métastases).

 

Cependant, le stade est directement lié au type de cancer de l’endomètre. La classification FIGO est utilisée pour déterminer le stade des carcinomes de l’endomètre, des carcinosarcomes et des sarcomes utérins.

 

Carcinome de l’endomètre et carcinosarcome de l’endomètre

Le stade 3 désigne les tumeurs de l’utérus qui ont envahi des structures adjacentes. Il peut être subdivisé en 3 :

Le stade 3a est utilisé pour parler des tumeurs qui se sont propagées à la séreuse utérine (la couche externe de l’utérus), aux trompes de Fallope, aux ovaires ou aux ligaments.

Le stade 3b inclut quant à lui les tumeurs endométriales qui se sont propagées dans le vagin ou dans les tissus voisins du col de l’utérus et de l’utérus : les paramètres.

Le stade 3c regroupe les cancers de l’endomètre qui ont envahi les ganglions lymphatiques pelviens (du bassin) ou les ganglions lymphatiques para-aortiques (autour de l’aorte).

 

Sarcome de l’utérus

Ces tumeurs de l’endomètre peuvent être des léiomyosarcomes de l’utérus ou des sarcomes du stroma de l’endomètre.

  1. Le stade 3 pour ce type de tumeurs désigne également un envahissement aux structures adjacentes. Il peut aussi être divisé en 3 sous-stades :
  2. Le stade 3a désigne les cancers qui ont envahi une seule région dans l’abdomen.
  3. Le stade 3 b est utilisé pour parler des tumeurs ayant envahi au moins deux régions abdominales.
  4. Le stade 3c regroupe les tumeurs qui ont envahi les ganglions lymphatiques pelviens (du bassin) ou les ganglions lymphatiques para-aortiques (autour de l’aorte).

 

Cancer de l’utérus stade 3 : symptômes et diagnostic

 

douleur pelvienne cancer uterus

 

Les symptômes du cancer de l’endomètre stade 3 sont similaires à ceux repérés au cancer de l’endomètre de stade 2. Le type de symptômes, leur nombre ou leur intensité ne peuvent à eux seuls indiquer le stade de la maladie ou l’espérance de vie du cancer de l’endomètre stade 3.

 

Le signe clinique le plus révélateur est le saignement vaginal anormal. Celui-ci peut revêtir plusieurs aspects :

  • il survient bien après la ménopause ;
  • il se manifeste en dehors des périodes de règles chez les femmes non ménopausées ;
  • les règles sont inhabituellement longues ou abondantes ;
  • il existe des écoulements de type pertes vaginales rosées ou malodorantes ; témoignant de la présence de sang.

 

Les saignements vaginaux inhabituels peuvent s’accompagner d’autres symptômes en fonction des patientes et de l’évolution de la pathologie, comme :

  • des douleurs pelviennes ou abdominales ;
  • une sensation de pesanteur ou de masse dans le pelvis ;
  • des troubles urinaires ;
  • des troubles à la défécation ;
  • une fatigue inhabituelle et durable ;
  • une anémie, etc.

 

La consultation médicale est vivement recommandée en présence de ces signes cliniques, surtout s’il s’agit de saignements vaginaux anormaux. Ceux-ci ne sont pas spécifiques à un cancer de l’utérus et peuvent aussi résulter d’un autre trouble de santé. Mais il est important de réaliser un diagnostic précoce pour maximiser les chances de guérison du cancer de l’utérus.

 

Concernant le diagnostic, il est réalisé selon les mêmes modalités pour tous les stades de cancer de l’utérus.

La consultation médicale avec examen clinique gynécologique et interrogatoire permet de déterminer s’il existe un doute sur la possible présence d’une lésion suspecte. Un frottis est généralement réalisé. Parfois, le médecin peut pratiquer une colposcopie et une biopsie de l’endomètre pour compléter ce premier bilan.

Si l’examen clinique présente un doute, des examens d’imagerie médicale sont nécessaires, comme l’échographie pelvienne et endovaginale ou l’IRM pelvienne.

La biopsie est ensuite l’examen qui permet de confirmer le diagnostic de façon formelle et de connaître les caractéristiques de la tumeur maligne.

 

Cancer de l’endomètre stade 3 : quel traitement ?

La prise en charge va dépendre des caractéristiques de la maladie et du profil de la patiente.

Il peut inclure une chirurgie par laparotomie pour explorer l’intérieur de l’abdomen et évaluer la propagation de la maladie. Le geste peut être complété par un prélèvement de tissu et le retrait des ganglions lymphatiques.

Pour le stade 3, le traitement principal repose sur l’hystérectomie totale + curage ganglionnaire. L’épiploon peut aussi être retiré. Il est aussi possible de faire une réduction tumorale si la situation le permet.

La radiothérapie externe ou la curiethérapie peuvent compléter la chirurgie ou la remplacer.

L’hormonothérapie peut faire partie de la prise en charge thérapeutique, voire remplacer la chirurgie et la radiothérapie en cas d’impossibilité.

Enfin, une chimiothérapie, une immunothérapie et des thérapies peuvent être envisagées après le geste chirurgical.

 

Cancer de l’endomètre stade 3 : survie et guérison

L’espérance de vie du cancer de l’endomètre stade 3 dépend de plusieurs éléments, et notamment du type et du sous-stade de la maladie. Habituellement, plus le cancer est détecté à un stade précoce, plus les chances de guérison sont élevées.

 

Le stade 3 indique un stade plutôt avancé et une propagation régionale du cancer de l’endomètre. Il implique un envahissement de certaines structures dans la région pelvienne ou abdominale, ce qui peut réduire les chances de survie à 5 ans par rapport au taux général tous stades confondus (qui est plutôt élevé).

 

Cependant, il s’agit uniquement de données générales qui ne peuvent en aucun cas prédire les chances de survie d’une patiente en particulier.

 

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]