Le syndrome douloureux post-mastectomie (SDPM)

Le syndrome douloureux post-mastectomie (SDPM)

Suite à une mastectomie réalisée dans le cadre du traitement d’un cancer du sein, les patientes peuvent ressentir des douleurs dans la paroi thoracique, l’aisselle, ou le bras. Si la plupart d’entre elles disparaissent spontanément, elles peuvent aussi persister chez certaines femmes, même à distance de l’ablation mammaire. C’est ce qu’on appelle le syndrome douloureux post-mastectomie (SDPM).

L’importance de ces douleurs chroniques varie de la simple gêne à une souffrance beaucoup plus invalidante. Le SDPM peut être extrêmement handicapant pour ces patientes qui se battent déjà au quotidien contre le cancer du sein.

Lire la suite

Cancers du sein : Les risques de rechute à 20ans

Une étude de grande ampleur (63 000 patientes, 15 ans de suivis) parue en Novembre 2017 dans le New England Journal of Medicine fait état d’un fort taux de récidive à long terme, allant de 10 à 41%, des cancers hormono-dépendants, au-delà des 5 années recommandées de traitement par Tamoxifène.
Lire la suite

Cancers du sein : Les risques de rechute à 20ans
La sexualité après un cancer du cancer du sein

La sexualité après un cancer du cancer du sein

Selon une étude réalisée par l’institut national du cancer en 2011, 60% des femmes ayant été traitées pour cancer du sein, interrogées dans les 6 mois à 5 ans après la fin de leur traitement, souffrait de troubles de la sexualité (diminution du désir sexuel et/ou de leur capacité à atteindre l’orgasme).

Parmi le panel interrogé, 65 % des femmes ont jugé ne pas avoir reçu une information suffisante sur la manière dont le cancer et ses traitements pouvaient affecter leur vie sexuelle. Face à une lutte pour la survie, les questions liées à la qualité de vie peuvent parfois être considérée comme secondaires et d’autant plus difficiles à aborder quand il s’agit de sexualité.
Lire la suite

La vie après un cancer du sein

Les protocoles de diagnostic et de soin du cancer du sein ont permis d’aboutir à une baisse de son taux de mortalité et à une amélioration des taux de survie à 10 ans voisine de 75%. Dans le but de prévenir d’éventuelles rechutes et d’en détecter les signes au plus tôt, des procédures de suivis réguliers ont été également mises en place.
Lire la suite

La vie après un cancer du sein
Surveillance après traitement du cancer du sein: ni trop, ni trop peu

Surveillance après traitement du cancer du sein: ni trop, ni trop peu

La surveillance du cancer du sein traité est le motif de consultation le plus fréquent en oncologie. L’explication? Plus de 40.000 femmes sont atteintes d’un cancer du sein tous les ans et ce chiffre ne fait qu’augmenter. Lire la suite