Pilule contraceptive : des risques de cancer du sein accrus ?

Pilule contraceptive : des risques de cancer du sein accrus ?

- février 19, 2021

La pilule contraceptive est le moyen de contraception choisi par près de 140 millions de femmes à travers le monde. De nombreuses études mettent en évidence une corrélation entre la prise de pilule et l’augmentation du risque de développer un cancer du sein. Ce risque augmenterait avec la durée de prise du traitement. Qu’en est-il exactement ? Quelles sont les alternatives ?

Pilule contraceptive : définition et mode d’action

La pilule contraceptive est utilisée par les femmes dans le but de prévenir une grossesse non désirée. On parle aussi de contraceptif oral.

Les pilules contraceptives sont composées de substances synthétiques visant à reproduire les effets des hormones produites naturellement par l’organisme des femmes en vue d’une grossesse (œstrogène et progestérone). Leur mode d’action permet de bloquer la production des ovules en empêchant la nidation des œufs dans l’utérus, ou de faire barrage au passage des spermatozoïdes dans le col de l’utérus.

Il existe deux grands types de pilules contraceptives :

  • les pilules œstroprogestatives (composées d’œstrogène et de progestérone) ;
  • les pilules microprogestatives (composées uniquement de progestérone).

Les pilules contraceptives agissent différemment sur la reproduction en fonction de leur composition.

En France, les contraceptifs oraux les plus fréquemment prescrits sont des pilules œstroprogestatives.

 

Cancer du sein : le rôle des hormones

Les œstrogènes et la progestérone sont des hormones sexuelles ayant une influence sur les seins des femmes au cours de leur vie. Elles impactent ainsi leur développement, les changements qui peuvent survenir durant le cycle menstruel, mais aussi la lactation pendant une grossesse.

60 à 70 % des tumeurs mammaires sont considérées comme étant hormono-dépendantes ou hormono-sensibles. Cela signifie que ces cancers du sein sont sensibles aux hormones sexuelles de la femme. La croissance des cellules cancéreuses est stimulée par ces hormones. Les récepteurs hormonaux sont présents en quantité anormalement élevée sur ces cellules.

Lorsque l’on étudie les prélèvements de cellules en anatomopathologie, les spécialistes déterminent le caractère hormono-dépendant du cancer lorsque 10 % des cellules cancéreuses sont porteuses de récepteurs hormonaux.

Face à un cancer hormono-dépendant, l’un des traitements de référence est basé sur l’hormonothérapie (associée à la chirurgie, la chimiothérapie ou la radiothérapie).

 

Est-ce que la pilule contraceptive peut donner le cancer ?

De nombreuses études ont été menées afin de comprendre l’influence de la pilule contraceptive sur l’augmentation du risque de cancer du sein. Ces études ont toutes été conduites sur des contraceptifs oraux œstroprogestatifs.

Une vaste étude danoise a notamment étudié cette corrélation. 1 797 932 femmes âgées de 15 à 49 ans ont été suivies sur 10 ans pour comparer les risques de développer une tumeur mammaire chez les patientes sous pilule contraceptive et chez celles qui ne suivaient aucun traitement hormonal. Durant ces 10 ans, 11 517 de ces femmes ont vu apparaître un cancer du sein.

Les auteurs de cette étude en sont donc venus à la conclusion que la prise d’une contraception hormonale augmentait le risque de développer un cancer du sein d’environ 20 %. Ce risque est exponentiel et grandit avec l’allongement de durée d’utilisation de la pilule contraceptive (risque évalué à 9 % après un an de prise, 38 % après 10 ans de prise).

Par ailleurs, les scientifiques signalent un risque augmenté même après l’arrêt définitif du contraceptif hormonal (pendant 5 ans ou plus).

 

Des résultats à nuancer

L’étude danoise comporte cependant quelques inconnues. Selon les auteurs, des facteurs d’augmentation de risque de cancer du sein n’ont pas été pris en compte dans les résultats. Ainsi, on ne sait pas si les patientes pratiquaient ou non une activité physique, consommaient de l’alcool, avaient allaité ou non, etc.

Il est donc délicat d’affirmer avec certitude que cette augmentation du risque de cancer du sein soit uniquement imputable à la pilule contraceptive.

Par ailleurs, les chercheurs se sont concentrés sur tous les contraceptifs hormonaux, pas seulement la pilule œstroprogestative.

Le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a inclus en 2005 les contraceptifs œstroprogestatifs parmi les cancérogènes du groupe 1, ceux-ci pouvant entraîner une augmentation du risque de plusieurs cancers (cancer du sein, cancer du col de l’utérus, cancer du foie). Toutefois, les données scientifiques de la littérature semblent indiquer que la prise d’une contraception hormonale peut réduire de manière significative les risques de cancer de l’ovaire et de l’utérus, en agissant comme « protectrice ».

 

Cancer du sein : comment choisir sa contraception ?

Votre médecin peut vous aider à choisir la meilleure contraception pour vous, avec ou sans hormones, en fonction de votre état de santé général et de vos antécédents médicaux personnels et familiaux. La pilule contraceptive n’est pas le seul mode de contraception disponible.

Tous les « nouveaux » modes de contraception hormonale (anneau vaginal, implant cutané, timbre, injection) sont encore trop récents pour que l’on puisse réellement évaluer les risques d’augmentation de cancer du sein.

Pour obtenir plus d’informations et comparer les modes de contraception qui peuvent vous convenir, Santé publique France propose sur son site un outil dédié.

L’agence nationale de sécurité des produits de santé (ANSM) et la Haute Autorité de Santé (HAS) ont également mis à disposition un document capable de vous aider à mieux comprendre les possibles effets de la pilule contraceptive.

Publié par Dr. Eric Sebban
Le Docteur Eric Sebban est chirurgien gynécologue et cancérologue, spécialisé en chirurgie gynécologique, mammaire et cancérologique. [mt-bootstrap-button btn_text="Prendre rendez-vous en ligne avec le Docteur Eric Sebban" btn_url="https://goo.gl/pbV14U" btn_size="btn btn-medium" align="text-left" color="#3498db" border_color="#555555" animation="bounce"]