ISHH

QUESTIONS POSÉES PAR LES PATIENTES

LES ARTICLES

CANCER DU SEIN

Les symptômes du cancer du sein

Les symptômes du cancer du sein sont nombreux. Sans être forcément inquitants, ils doivent cependant alerter et inciter à consulter :

  • Une grosseur inhabituelle dans le sein
  • Un écoulement de sang au niveau du mamelon
  • Une rétractation de la peau du sein
  • Un écoulement de lait en dehors d’une période d’allaitement
  • Une déformation du sein ou du mamelon
  • Une rétractation du mamelon
  • Un ganglion au niveau de l’aisselle

Le dépistage du cancer du sein

La détection doit se faire le plus rapidement possible pour que le diagnostic soit posé dès l’apparition des premiers symptômes. Diagnostiqué précocement, un cancer du sein amplifie les chances de guérison.

La mammographie est l’examen le plus fiable pour dépister les anomalies qui ne sont encore ni apparentes ni palpables. Cet examen permet également de découvrir des lésions précancéreuses.

Le dépistage n’est pas un diagnostic. Ce sont les analyses du prélèvement des cellules concernées qui permettent de le poser avec certitude afin d’établir le protocole à suivre.

La prise en charge du cancer du sein

L’Institut du Sein Henri Hartmann est un centre spécialisé dont l’objectif est la prise en charge optimale des patientes atteintes d’un cancer du sein. Sous la houlette du Dr Eric Sebban, une vingtaine de praticiens se relaient pour apporter leurs compétences médicales spécifiques afin de concourir à la guérison de la malade.

Les spécialistes établissent en concertation un protocole thérapeutique composé d’un ou plusieurs traitements spécifiques en fonction de l’avancée de la pathologie et de ses caractéristiques diagnostiquées.

En une journée, la patiente est examinée par un médecin sénologue (spécialiste du sein et de ses maladies) puis elle effectue les examens radiologiques et les prélèvements radioguidés éventuels. Le cas échéant, elle rencontre un chirurgien afin de programmer une intervention.

Le traitement du cancer du sein

A chaque étape du traitement, la malade est accompagnée dans le cadre d’un PPS (Programme Personnalisé de Soins) selon les recommandations de l’INCa (Institut National du Cancer).





A l’ISHH, un dialogue permanent par le biais de réunions de concertation thérapeutique hebdomadaires s’organise tous les lundis matins. Le médecin référent peut solliciter l’avis d’un confrère et le regard d’une autre spécialité. Il peut même décider de mettre en place une équipe dédiée à chaque cas.

Toutes les décisions sont collégiales. Elles permettent notamment de traiter des situations diagnostiques délicates et de concevoir des stratégies thérapeutiques adaptées dans le respect des normes internationales.

Toutes les spécialités concernées y participent : chirurgie cancérologique et réparatrice, oncologie médicale, anatomopathologie, radiologie, médecine nucléaire…

Le suivi après un cancer du sein

Il est fortement conseillé d’effectuer régulièrement des visites de contrôle ce qui passe notamment par une mammographie annuelle à vie puisqu’une femme ayant eu un cancer présente des risques de récidives avérées.

Un suivi psychologique est vivement conseillé. En effet, un cancer reste une épreuve douloureuse et même si on a la chance d’être bien entouré, les risques de développer une angoisse de récidive accompagnée d’un phénomène de deuil anticipé, une dépression ou encore une anxiété pathologique sont grands.

cancer du sein

VOTRE PRISE EN CHARGE

Pourquoi suis-je la ?

Pour guérir. Tout ce que nous allons décider avec vous ira dans ce sens. Nous vous proposerons un protocole thérapeutique (un ou plusieurs traitements spécifiques à votre maladie) défini à partir de votre état général, des éléments diagnostiques en notre possession, de notre expérience et des références internationales.

Nous vous le proposerons parce que nous avons la conviction qu’il augmentera vos chances de guérison.

L’unité de lieu et la complémentarité des équipes

Elles créent une unité de temps : nous nous attachons à permettre à la patiente, en une seule journée,

  • D'être examinée par un médecin sénologue.
  • D’effectuer les examens radiologiques et les prélèvements radio guidés éventuels.
  • Et de rencontrer, si cela s’avère nécessaire, un chirurgien afin de programmer l’intervention.

Un cancer du sein est un moment d’angoisse et de souffrance, auquel se greffe la fatigue imputable aux traitements. En limitant les déplacements de la patiente et en lui permettant de prendre ses marques en un seul lieu, on contribue, autant que possible, à sa sérénité.

Compétence et gentillesse

C’est ce que la plupart des femmes disent avoir trouvé auprès des équipes d’hospitalisation, de chimiothérapie et de radiothérapie de la clinique HARTMANN ou est installé l’institut. Ce centre a su se doter de tous les équipements les plus modernes sans perdre en chemin une conception humaniste et personnalisée de la prise en charge des patients.

Des informations claires et complètes

C’est ce que nous nous attachons à vous donner des votre arrivée à l’ISHH, que votre relation avec nous commence par une mammographie, un autre examen ou la rencontre d’un oncologue ou d’un chirurgien.

Votre cancer est VOTRE cancer. Le récit de la maladie d’une autre femme, c’est son histoire. Les angoisses et les avertissements que vous avez entendus sont trop souvent ceux de vos interlocuteurs : votre cas est unique et nous allons le traiter comme tel.

Des millions de femmes ont un cancer du sein et cela s’est bien passé pour la majorité d’entre elles.
Vous aurez un médecin référent au sein de l’établissement : votre cancérologue ou votre chirurgien, qui sera le premier destinataire de tout examen, de toute information vous concernant et vous la transmettra.

Une communication permanente

Nous vous expliquerons, pas à pas, au fil de vos examens et consultations, Ce que nous savons de votre maladie.
Les examens complémentaires que nous souhaitons vous voir effectuer.

Les décisions que nous vous proposez de prendre, qu’elles relèvent d’examens, de la chirurgie ou des traitements.

Nous vous remettons régulièrement des documents écrits vous permettant de vous figurer, à tête reposée, votre programme de soins et d’examens. Notre démarche s’inscrit en cela dans le cadre du programme personnalisé de soins (PPS) prôné par l’INCA (institut national contre le cancer)

Nous sommes des militants de la concertation thérapeutique

Qui consiste à confronter le regard des différents praticiens impliqués dans la prise en charge de la maladie. A l’ISHH, cela prend la forme d’un dialogue permanent et de réunions de concertation thérapeutique hebdomadaires :

  • Tous les lundi matin, à 7h30, votre médecin référent peut solliciter l’avis d’un confrère et le regard d’une autre spécialité. Il peut même décider de mettre en place une équipe dédiée à votre cas.
  • Toutes les décisions y sont collégiales. Elles permettent notamment de traiter des situations diagnostiques délicates ou non et de concevoir des stratégies thérapeutiques adaptées dans le respect des normes internationales.
  • Toutes les spécialités concernées y participent : chirurgie cancérologique et réparatrice, oncologie médicale, anatomo pathologie, radiologie, médecine nucléaire…

La spécialisation comme trait d’union

Les spécialistes de l’Institut du Sein Henri Hartmann ont en commun d’avoir recentré leur activité sur le cancer du sein depuis de longues années. Chacun cultive une expérience à la fois ancienne et pluriquotidienne de la maladie, chacun diagnostique, opère ou traite entre 150 et 400 patientes par an.

Complémentarité et concertation

Plus elles progressent, plus la recherche et la lutte contre le cancer implique de moyens, de connaissances spécifiques et de technologie. C’est leur complémentarité qui permet de soigner et de guérir toujours davantage. Casser les cloisons, organiser le dialogue régulier entre les différentes spécialités, c’est désormais la règle dans toutes les unités de soins modernes. Les réunions de concertation thérapeutique sont hebdomadaires à l’ISHH et toutes les spécialités concernées y prennent part : chirurgie cancérologique et réparatrice, oncologie médicale, radiothérapie, chimiothérapie, radiologie, anatomo pathologie…

Des personnels aguerris et impliqués

Les personnels médicaux et para médicaux sont recrutés et formés dans la perspective d’un accueil le plus personnalisé, le plus fluide et le plus professionnel possible. C’est l’un des principaux centres privés de recherche et de traitement du cancer en France et, tant sur le plan technique qu’humain, un lieu parfaitement conçu pour la prise en charge des patientes.

Les soins et les interventions

L’essentiel des soins et examens en un seul lieu

La mammographie, les consultations oncologiques, la chirurgie cancérologique ou réparatrice, la chimiothérapie, la radiothérapie peuvent être menées en un seul et même lieu, dans les murs de la clinique Hartmann.
Les prélèvements histologiques, effectués sur place, sont adressés à des laboratoires anatomo pathologiques spécialisés.
Cette unité de lieu est un confort supplémentaire pour la patiente. Elle permet également une bonne concertation, un suivi et des communications rapides et efficaces entres praticiens.

Le defi d'une prise en charge complète et coherente

En créant l’Institut du Sein Henri Hartmann, nous avons fait aboutir un rêve de thérapeutes passionnés et nous tirons les enseignements de 50 années de progrès dans la lutte contre le cancer du sein. Si chacune des spécialités qui concourent à son traitement a fait des progrès extraordinaires, le vrai défi est désormais collectif : c’est celui de la concertation, de la cohérence et d’une prise en charge optimale « fluide » de la patiente.
C’est le défi de l’excellence. Nous essayons d’y répondre d’une triple manière :

  • Des praticiens spécialistes focalisés sur le traitement du cancer du sein, qui ont choisi de travailler ensemble à ce projet thérapeutique
  • Une équipe stable qui partage et échange toutes les informations nécessaires au pronostic et à la meilleure décision thérapeutique possible, selon des procédures exigeantes et rodées
  • Un seul lieu ou sont rassemblées et accessibles toutes les compétences, tous les outils diagnostiques et tous les équipements d’intervention.


C’est à la clinique HARTMANN, dont le plateau technique, le personnel et la qualité de prise en charge sont régulièrement saluées par les tutelles et les média que j’ai choisi de relever ce défi, pour le plus grand bénéfice des patientes.

LA REUNION DE CONCERTATION PLURI DISCIPLINAIRE (RCP)

Nous sommes tous des militants de longue date de la concertation thérapeutique, qui consiste à confronter le regard des différents praticiens impliqués dans la prise en charge de la maladie. A l’ISHH, cela prend la forme d’un dialogue permanent et de réunions de concertation thérapeutique hebdomadaires :

  • Tous les lundi matin à 7h30, le médecin référent de la patiente peut solliciter l’avis d’un confrère et le regard d’une autre spécialité. Il peut même décider de mettre en place une équipe dédiée au cas de la patiente.
  • Les décisions y sont collégiales. Elles permettent notamment de traiter les situations diagnostiques délicates et de concevoir des stratégies thérapeutiques, dans le respect des normes internationales.
  • Toutes les spécialités concernées y prennent part : chirurgie cancérologique et réparatrice, oncologie médicale, radiothérapie, chimiothérapie, radiologie, anatomo pathologie, médecine nucléaire…


LES PRATICIENS DE L ISHH

Pour voir la liste des praticiens, vous pouvez vous reporter sur le site : www.ishh.fr

DOCTEUR ERIC SEBBAN
241 Rue du Faubourg Saint Honoré
75008 Paris

Téléphone
+33 (0)1 58 05 11 24

Fax
+33 (0)1 56 68 00 72

Courriel
sebban.eric@wanadoo.fr